Emplois et stages Allocation de thèse - Université de Nantes

Allocation de thèse - Université de Nantes

Envoyer Imprimer

EXPIRÉ

L'université de Nantes recrute un doctorant sur la thématique "Valeur diagnostique et pronostique du ralentissement psychomoteur dans les troubles dépressifs majeurs". Pour consulter les informations liées au projet ainsi que les modalités de candidature :

Modalités de candidature : French / English

 

Appel à candidatures pour une allocation de thèse *_(Université de Nantes - UFR STAPS / Région des Pays de la Loire) pour le laboratoire "/Motricité, Interactions, Performance/", en collaboration avec le CHU de Nantes.

*Valeur diagnostique et pronostique du ralentissement psychomoteur dans les troubles dépressifs majeurs*

Les problèmes de prise en charge de la dépression rendent saillantes la nécessité d’un diagnostic précoce et la personnalisation des soins (Paykel, 2008).Les enjeux de recherche en psychiatrie et santé mentale visent aujourd’hui l’identification de critères précis permettant, sur la base d’indices comportementaux, neurophysiologiques ou génétiques, d’établir des sous-groupes homogènes de patients pour une prise en charge personnalisée et efficace. *Le présent projet de thèse s’inscrit dans cette dynamique et interroge la valeur diagnostique, pronostique et heuristique du ralentissement psychomoteur (RPM) dans la dépression*. Ce RPM se traduit par des troubles de la fonction motrice, de l'activité cognitive et des capacités verbales. En pratique clinique, il est évalué à travers des échelles renseignées par le psychiatre sur la base de l’observation du patient. Ces évaluations ne permettent pas de quantifier la nature précise des symptômes pourtant centrale dans le diagnostic de la maladie (Berlim et al. 2013). Outre la compréhension de ce symptôme et de ses soubassements neuropsychopathologiques, cette thèse présente aussi une dimension appliquée associée à son évaluation dans le cadre d’un traitement par stimulation magnétique transcranienne répétée (rTMS) (Bulteau et al. 2017*** ; Deschamps et al. 2016*** ; Thomas-Ollivier et al. 2016***, sous presse***). En effet, la question de l’évaluation est importante dans le cadre de ces nouvelles techniques de stimulation non invasive pour mesurer l’efficacité du traitement mais aussi comme indice pronostique de réponse et d’aide au choix thérapeutique. Il s’agira dans un premier temps d’identifier les mécanismes les plus impactés par la maladie afin de construire une échelle d’évaluation adaptée et facile d’utilisation en pratique clinique puis de tester la dimension diagnostique et pronostique du symptôme à travers l’utilisation de l’échelle dans le cadre d’un traitement par rTMS.*_
_*

_Direction de la thèse_: Thibault DESCHAMPS (MCF-HDR) – Anne SAUVAGET (médecin psychiatre, MD - PhD) – Véronique THOMAS-OLLIVIER (MCF)

***Travaux menés au sein du laboratoire, en collaboration effective entre le laboratoire « /Motricité, Interactions, Performance/ » (E.A. 4334) et l’UIC 18 « /Addictions comportementales et troubles de l’humeur complexes/ » du service « /Addictologie et Psychiatrie de liaison, Pôle Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie et de Santé Mentale/ » du CHU de Nantes.

Espace Membres

Google Translate

Vous êtes ici : Emplois et stages Allocation de thèse - Université de Nantes